«Une recette gagnante pour un effondrement de viaduc»

Un article de La Presse pour le lire en entier veuillez cliquer sur le lien au bas de la page

 

Le manque de surveillance des ponts fragiles après le passage de véhicules lourds inquiète l'Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement.

 

L'Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement (APIGQ) demande à Québec d'ordonner une inspection systématique des ponts et viaducs faisant l'objet d'une limite de poids lorsque des camionneurs sont pris en flagrant délit de surcharge sur ces « structures fragilisées ».

Dans un communiqué diffusé ce matin, l'ingénieur Marc-André Martin, président de l'APIGQ, dénonce l'absence de toute communication entre le ministère des Transports du Québec (MTQ), qui établit ces limites de poids, et le Contrôle routier du Québec, qui doit les faire respecter, en qualifiant ce vide de « recette gagnante pour un effondrement de viaduc ».

M. Martin réagissait ainsi à un article paru lundi dans La Presse+ dans lequel un constable du Contrôle routier du Québec affirme avoir déjà intercepté un camion pesant 55 tonnes, après que celui-ci eut circulé sur le pont de la rue des Grandes-Fourches, à Sherbrooke, où la limite de poids affichée est de... 10 tonnes.

 

 

 

https://www.lapresse.ca/actualites/201905/15/01-5226277-une-recette-gagnante-pour-un-effondrement-de-viaduc.php

Développé par : Octagone
Propulsé par : Joomla